Véloplastie

Véloplastie

Message par Judith Hohlfeld » 31 Août 2003 19:15

La véloplastie ou plastie du voile du palais (partie postérieure, musculaire du palais)

((NB: les illustrations de ces techniques seront visibles dans le livre "Le Sourire aux Lèvres" qui sera prochainement publié par notre équipe pluridisciplinaire.))

La véloplastie est la première opération dans la reconstruction d’une fente labio-maxillo-palatine unilatérale ou bilatérale. La bouche du bébé étant petite à trois mois, un ouvre-bouche spécialement conçu à cet effet est mis en place pour ouvrir doucement la bouche. Avant de commencer l’opération, une solution d’adrénaline et d’un anesthésique local est injectée dans le palais pour minimiser la perte de sang. Grâce à cela, les enfants n’ont jamais besoin de transfusion sanguine.

On commence par pratiquer des incisions sur le bord de la fente et à la limite entre le palais dur et le voile, incisions qui permettent de détacher les muscles du voile et de les amener vers le milieu. A l’endroit où les muscles sont insérés sur les côtés, une petite protubérance osseuse (hamulus de l’os ptérygoïde) est repérée et pliée doucement vers le milieu pour retrouver la place qu’elle aurait dû avoir normalement s’il n’y avait pas eu de fente palatine. Ce mouvement détend la musculature et permet de suturer les deux côtés ensemble à l’aide de sutures très fines, en deux couches.

En avant, il y a beaucoup plus de tension sur les sutures parce que les tissus se laissent moins facilement mobiliser. C’est pourquoi on utilise un petit lambeau de muqueuse pris sur la cloison nasale et rabattu vers l’arrière pour recouvrir cette zone sous tension. Sur les côtés, là où la musculature a été décollée, les petites plaies guériront très vite et seront fermées au bout d’une semaine. La plaque palatine est remise en place à la fin de l'intervention chirurgicale.

L’après-midi, après l’opération, l’enfant reçoit des calmants et dort. Le lendemain matin, il commence à boire à l’aide d’une seringue, car la plaque ne peut pas couvrir la totalité du voile reconstruit, et la pression de la langue et le biberon pourraient abîmer les sutures délicates. Pendant 4 semaines, le bébé est alimenté à la seringue ou à la cuiller. Les enfants s’habituent à la seringue, en général, très rapidement. Après la résorption des fils, il pourra reprendre une alimentation normale. Pendant ces 4 semaines, il portera des manchettes (brassards) qui, tout en laissant les mains libres, l’empêcheront de plier les coudes et de mettre ses doigts ou des objets durs dans la bouche.

Pour cette opération, l’enfant entre à l’hôpital le jour avant l’intervention et peut en général le quitter le 3ème jour post-opératoire (le jour opératoire + 3). Il pourra s’alimenter normalement et n’aura plus besoin de calmant. Dans la mesure du possible, la mère (ou le père) est encouragé(e) à accompagner l’enfant pendant son hospitalisation.
Judith Hohlfeld
 
Message(s) : 5
Inscription : 31 Août 2003 18:46

Retour vers Véloplastie (fermeture du voile du palais)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) inscrit(s) : Aucun utilisateur inscrit

cron