vieux cas

vieux cas

Message par popeye » 18 Jan 2006 10:55

je suis agé de 48 ans

j'ai un bec de lievre dont la fente palatine n'a ete refermée que partiellement

Y me reste que 2 dents sur la machoire supérieur et mon dentiste
flippe parce qu'il ne sait pat comment il va faire tenir un dentier


Que faire docteur?
popeye
 

Message par Invité » 23 Jan 2006 13:49

S'il ne vous reste que deux dents, il est possible de remplacer les dents manquantes par une prothèse amovible ou par une reconstruction sur implants. L'avantage des implants est qu'il s'agit d'une solution fixe. L'inconvénient est que c'est une solution beaucoup plus onéreuse. De plus, elle dépend de la qualité de l'os maxillaire dans lequel les implants doivent être placés.

Seul votre médecin-dentiste sera en mesure de vous donner tous les renseignements nécessaires. Il faut vous adresser à lui afin d'obtenir les informations dont vous aurez besoin avant de prendre une décision.
Invité
 

Temoignage FLP reparation adulte

Message par BeatriceC » 23 Jan 2013 16:02

Bonjour,

Ma soeur et moi sommes toutes deux nées avec une fente palatine. Fente simple sans toucher le nez ni le palais pour ma part mais double fente+nez+ palais pour ma soeur.

Nous avons respectivement 27 et 28ans aujourd'hui et les séquelles sont finalement assez positifs même si ce n'a évidemment pas toujours été facile.
Les moqueries, le malaise des gens c'est evidemment quelque chose qui se vit au quotidien. Les problèmes d'élocutions également. Le soutien de la famille est evidemment très important. ne pas baisser les bras, ne pas s'enfermer dans une bulle. S'en servir pour forger son caractère.

Pour ma part, le traumatisme a été moindre car après mon opération à 6 mois, la cicatrice ne faisait pas "déformation", plus comme si j'avais pris un gros coup.
Ma soeur pour sa part a eu un chemin compliqué. Ce n'est pas évident de savoir qui aller voir, chaque chirurgien prétend avoir la meilleure méthode. Après 13 operations dont 2 rhinoplasties et 2 greffes du palais, ma soeur était encore très marquée "bec de lièvre" même si elle a toujours été ravissante. Les chirurgiens lui ont dit qu'il fallait apprendre à vivre avec ce visage, qu'on ne pourrait jamais faire mieux en prenant en plus en compte le risque que cela se défasse un peu (notamment le nez).

On avait donc accepté ce sort, qui ne l'empêche pas de vivre non plus, elle est brillante, dentiste, a plein d 'amis et des petits copains. Mais cela a toujours été une complication. Les gens sont beaucoup plus méchants que l'on ne l'imagine, et on découvre à travers ce genre de petit handicap à quel point certains sont vulgaires et mesquins. A 27ans elle avait encore des gens qui venaient se moquer d'elle, faire des remarques méchantes, la traitait différemment.

Et puis l'année dernière, nous avons rencontré le Docteur Talmant, de la Clinique Jules Verne de Nantes. Conseillé par une ami d'ami. Il aurait soi disant une méthode miracle pour reprendre les fentes. On l'appelle le magicien.
Nous y sommes allés.

Tout d'abord quelle surprise de découvrir les avant/après sur les bébés qu'il a opéré qui avait la même double fente que ma soeur. A 15ans, on ne voit pratiquement plus rien. L'enfant aura été opéré 2 fois.
Après avoir ausculté ma sœur, il est sur de pouvoir faire quelque chose, il est tellement révolté par ce statu quo "apprends à vivre avec ton physique plutot moche" que l'on est un peu surpris par son attitude presque aggressive. En apprenant mieux à le connaitre on découvre qu'il s'agit plus d'un sentiment de révolte.

Et puis en Mai, il l'a opéré. 6h d'opération. 1 semaine d'hospitalisation, 1 semaine de morphine. C'est douloureux. Il va chercher les muscles dans les joues pour en donner a sa lèvre et lui créer une lèvre du dessus, jusqu'ici inexistante. La cicatrisation, la mise en place dure 1mois et demi. Puis elle est visible, encore un peu gonflée, mais visible. Incroyable, elle n'a plus de bec de lièvre.
Elle a toujours une cicatrice sous le nez, forcement, comme il dit un chirurgien coupe et fait des cicatrices. Mais ces 2 cicatrices sont fines et plates. Elle a une lèvre, qui bouge et se retrousse, elle a un nez normal et... elle peut faire des bisous.
6 mois plus tard, c'est encore plus spectaculaire.

Bref quel bonheur et soulagement.
Dr Talmant forme son fils, et tente de former d'autres chirurgiens. Je sais que si par hasard mes enfants sont touchés par cette déformation à la naissance, j'ai quelqu'un vers qui me tourner, et c'est rassurant.

Voyant les résultats de ma soeur, je me suis également lancé, il y a 3 semaines. A 6 mois on avait pas relié les 2 muscles de ma lèvre, et cela se voyait de plus en plus. 3 semaines après c'est evidemment encore gonflé, mais la cicatrice sous le nez est quasi inexistante, ma lèvre symétrique.

Si je témoigne aujourd'hui, c'est que je suis à mon tour révoltée. Il existe des méthodes qui fonctionnent pour donner à des enfants une enfance normale. On minimise souvent les traumatismes de ce genre de déformations, car il n'en va pas de la vie ou de la santé de l'enfant. Mais c'est néanmoins un boulet, un difficulté que l'on ne souhaite à personne.

L'arrivée d'un enfant touché par cela est déroutante, même si cela n'enlève rien au bonheur d'en être le parent. Mais je me sentais obligée de parler de cette expérience, et du Dr Talmant que nous ne pouvons pas remercier assez.

ps: ma soeur a subit une greffe osseuse afin de fixer certaines dents. Il faut des prothèses si vos autres dents sont déjà tombés. Il est possible que cela soit pris en compte comme chirugie reparatrice dans le cadre d'une chirurgie globale et donc remboursé par la securité sociale
BeatriceC
 
Message(s) : 1
Inscription : 23 Jan 2013 15:59


Retour vers Chir. primaire: TIMING

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) inscrit(s) : Aucun utilisateur inscrit

cron